annuaire-info

Bien plus qu'un annuaire d'annuaires !

La fin du PageRank sculpting

La fin est proche pour les sculpteurs de PageRank.

Un mot d’abord sur le PageRank sculpting, l’activité favorite des sculpteurs de PageRank.

Tout référenceur sait qu’il est de son intérêt d’obtenir un maximum de liens de qualité vers son site et que la structure interne du site et la présence de liens vers l’extérieur peuvent influencer le PageRank et les autres mesures de popularité du site pour Google, mais les sculpteurs de PageRank ne se contentent pas d’obtenir des liens et de développer le site le plus agréable et le plus utile possible pour les internautes. Les sculpteurs de PageRank s’appliquent à donner à Google une vision tronquée de leur site, principalement en jouant avec des attributs « nofollow ».

Cette approche a toujours été fondamentalement opposée au comportement que Google recommendait aux webmasters dans ses règles de bonne pratique. Pourquoi ? Simplement parce que ce genre de sculpture du PR n’apporte rien à l’internaute et qu’elle induit Google en erreur.

Google n’aurait jamais dû introduire l’attribut « nofollow ». Nous l’avons écrit souvent. En se montrant compréhensif vis-à-vis du Pagerank sculpting, Google a passé un mauvais message aux référenceurs et cela ne pouvait durer.

Hier, Matt Cutts a annoncé un important changement de cap: dorénavant un lien en « nofollow » ne verra plus son PageRank reporté sur les autres liens de la page. Qu’est-ce que ça change ?

    Maintenant :

  • pour les liens internes, le PR du lien en « nofollow » est perdu pour le site; un lien interne en « nofollow » devient défavorable pour le référencement du site;
     
  • pour les liens vers des sites tiers, le PR du lien en ‘nofollow » est perdu pour le site tiers qui aurait pu en bénéficier, mais sans contrepartie pour le site faisant le lien: celui qui met en « nofollow » un lien vers un autre site ne gagne plus rien dans l’opération.
     
    Avant :

  • pour les liens internes, le PR du lien en « nofollow » était récupéré par le site et aiguillé vers d’autres pages du site poussées par le référenceur;
     
  • pour les liens vers des sites tiers, le PR du lien en ‘nofollow » était récupéré par le site et partagé entre les liens poussés par le référenceur « sculpteur de PR »; le site faisant le lien accroissait la moyenne du PR de ses pages en mettant des liens externes en « nofollow ».
     

Ceux qui confondaient PageRank sculpting et référencement ne seront pas heureux, mais c’est une excellente nouvelle pour ceux qui font des sites pour les internautes.

Publié le 3 juin 2009 à 20h15 sous Google


2 commentaires à propos de “La fin du PageRank sculpting”

  1. Le NoFollow reste toujours utile pour faire des liens externes vers des sites et des articles dont la thématique est différentes … Des liens qui ont comme unique but de faire connaitre un site aux internautes par exemple.

    Ecrit le 4 juin 2009 à 10h13 par Référencement naturel

  2. Le nofollow est toujours utile aussi pour empêcher le spam, par contre plus aucun intérêt en terme de PageRank pour un site faisant des liens avec cet attribut.

    Ecrit le 5 juin 2009 à 10h07 par Netsys

Sorry, the comment form is closed at this time.