annuaire-info

Bien plus qu'un annuaire d'annuaires !

Google – la commande link:

Google décrit la commande link: en disant qu’elle affiche une partie des pages (un échantillon) comportant des liens vers l’adresse indiquée.

Voici la commande appliquée à la page d’accueil de annuaire-info.

Commande Google :
link:http://www.annuaire-info.com/

La méthode utilisée pour déterminer la liste de pages apparaissant dans l’échantillon est tenue secrète par Google. Le fait est qu’il s’agit d’un très petit aperçu de l’ensemble des pages contenant le lien indiqué. Il ne s’agit, en tout cas, pas d’une sélection des pages sur base de leur importance dans les algorithmes de Google.

link: de Google, un gadget inutile ?

En refusant de divulguer ses critères pour déterminer qu’une page fait ou non partie de cet échantillon, Google réduit très fortement l’intérêt de la commande link:.

Les résultats de cette commande sont encore obscurcis par le fait que la liste des sites faisant partie de l’échantillon n’est mise à jour que très irrégulièrement. Les délais de mise à jour varient d’un peu moins d’un mois à plusieurs mois.

A cause de ces délais, il n’est pas rare qu’au moment où vous consultez cette commande, certains liens vers votre site n’existent plus.

Liste de backlinks de Google dans les « Outils pour Webmasters »

Rappelons que backlink est le mot anglais pour « page comportant un lien vers une adresse donnée ». Une liste de backlinks est donc ce qu’on espérait obtenir avec la commande link:.

Les Outils pour Webmasters de Google vous permettent de disposer d’un tableau de bord pour le référencement de l’ensemble de vos sites. A travers le menu Liens, vous accéder à deux listes de backlinks: « Pages avec des liens externes » et « Pages avec des liens internes« . Ces listes sont beaucoup plus étoffées que la liste fournie par link:.

Autres listes de backlinks

Etant donné les limitations de la commande link: et comme les « Outils pour Webmasters » ne sont utilisables que pour ses propres sites, cherchons un moyen de connaître les backlinks d’un site que nous ne contrôlons pas.

Un moyen détourné, mais efficace, pour trouver les pages comportant un lien vers un site donné, consiste à rechercher les pages contenant exactement le nom du site. Par exemple, pour annuaire-info, on pourra faire la recherche suivante.

Commande Google :
"annuaire-info.com"

Notez la présence des guillemets autour de l’adresse du nom de domaine.

Cette recherche donne des résultats satisfaisants puisqu’elle va afficher la liste des pages comprenant le nom du site. Une caractéristique de cette méthode est qu’elle affiche les liens vers un site entier ou vers un domaine, plutôt que les liens vers une page précise.

On peut combiner astucieusement cette commande avec d’autres et obtenir des résultats particulièrement intéressants. Exemple :

Commande Google :
"annuaire-info.com" -site:annuaire-info.com

Google affiche alors une liste de backlinks externes.

Un inconvénient de cette technique est que la présence du nom du site n’est évidemment pas une garantie pour la présence d’un lien. Bien entendu, des liens sans aucune mention du nom du site peuvent aussi exister.



2 commentaires à propos de “Google – la commande link:

  1. Je lis avec beaucoup de plaisir vos articles qui sont souvent plein de bon sens et d’astuces

    Ecrit le 21 juillet 2010 à 17h42 par audit ref

  2. vous évoquez les liens internes et externes. Google considère-t-il des liens entre sous-domaines comme des backlinks ou des liens internes.
    Dans Outils webmaster, on déclare séparément les sous-domaines comme des sites séparés. doit-on en déduire que les liens entre sous-domaines sont des backlinks?

    Ecrit le 30 octobre 2010 à 15h37 par jean25

Ajout de commentaire